Lieux et Enjeux – 14 juin 2018

Topiques et topos. Soigner les territoires?

Organisé par Yankel Fijalkow, Caroline Rozenholc, Yaneira Wilson

Prochaine séance du séminaire Lieux et Enjeux le 14 juin 2018 à l’ENSA Paris-Val de Seine, de 9h30à 17h, salle 718

Topique se dit d’un remède qui agit à l’endroit où il est appliqué. Dans l’Antiquité Topique se dit d’une divinité qui règne sur et protège un territoire. On traitera ici des lieux en transformations, des constructions, des démolitions, des labellisations, des recompositions, des intentions des acteurs, de la mobilisation des images et des récits. Des enclaves urbaines à la mégalopole en passant par les centres bourgs, topiques et topos dialoguent toujours…

Intervenants :
Antonella Di Trani (EHESS, ENSA Paris-Val de Seine) ; Yankel Fijalkow (CRH-LAVUE, ENSA Paris-Val de Seine) ; Sandrine Graf (Clesthia-Paris3 et Neotopics) ; Sandra Marques Pereira (DINÂMIA’CET, ISCTE-University Institute of Lisbon) ; Caroline Rozenholc (CRH-LAVUE, ENSA Paris-Val de Seine) ; Philippe Simon (ACS-AUSser, ENSA Paris-Val de Seine) ; Yaneira Wilson (CRH-LAVUE)

Programme complet :

09h30 / Introduction par Yankel Fijalkow

Les stratégies narratives pour répondre aux recompositions, positives ou négatives des territoires. Enjeux de la territorialisation des discours.

10h / Yaneira Wilson
A Caracas, habiter quand même…

Le Venezuela  présente à la fois le visage d’une profonde transformation sociale et politique et celui d’une crise généralisée. Cette intervention souhaite montrer l’impact de cette transformation par l’analyse du programme social « Grande Mission Logement Venezuela » crée en 2011 et qui envisage la construction massive de trois millions du logement en dix ans pour répondre principalement aux milliers de familles qui sont restées sans-abri après les fortes pluies dans le pays entre 2010 et 2011. Nous interrogerons le secteur du logement où on voit le contraste entre le dynamisme de la GMVV et en même temps des conditions de vie difficiles malgré le discours optimiste du gouvernement.  Dans ce cadre nous envisageons de répondre à certaines questions : comment les  habitants rencontrés évoquent à la fois l’espoir et leurs difficultés ? Qu’est ce qui détermine leur discours positifs ou négatifs (qualité de l’habitat, statut d’occupation) ? Qu’elles sont leurs pratiques d’adaptation ?

10h40 / Caroline Rozenholc
«
Visite Jerusalén in Buenos Aires todo el ano. Des lieux de mobilité à la mobilité des lieux ? »

Cette contribution sera l’occasion de présenter un travail de recherches exploratoire sur la production des lieux par les mobilités internationales religieuses : tourisme religieux et pèlerinage. La démarche et les premières pistes permettront de discuter, à partir de l’espace israélo-palestinien mais pas seulement des effets matériels et symboliques de ces mobilités internationales singulières sur la production de lieux pourtant habituellement pensés comme particulièrement « locaux ». Trois types de lieux seront discutés : les lieux de pèlerinage, les lieux de suppléance – là où les pèlerinages vers les lieux dits saints sont empêchés ou difficiles – et les parcs à thème religieux. Après avoir présenté le cadre général de cette recherche et la démarche, on s’attardera plus particulièrement sur ce dernier type de lieu que sont les parcs à thème religieux. Venus des États-Unis, encore rares en Europe mais déjà présents en Amérique latine et en Asie, ces lieux interrogent sur le sens du lieu, ce qui fait ou non lieu, sur leur dimension expérientielle et leurs modalités de production.

11h20 / Antonella Di Trani
Le Ghetto de Venise : entre revalorisation et recherche d’un espace « authentique » : une ancienne enclave en question.

En analysant les processus de transformation en œuvre dans l’ancien lieu de ségrégation, l’intervention se propose de réinterroger la notion de ghetto à travers le cas singulier de Venise et les modes d’appropriation de ce lieu par les acteurs qui y sont impliqués. Ces modes d’appropriation impliquent une réactivation de l’histoire locale au présent mais aussi des usages dissonants du passé et de l’espace public. Dans ce ghetto en devenir, les juifs vénitiens et les habitants tentent de revitaliser le lieu en composant non sans difficulté avec son passé négatif, entre la tentation de patrimonialisation et la volonté de faire du ghetto un lieu de vie quotidienne « authentique ».

14h / Philippe Simon
Centres bourgs : les architectes contre le désert ?

La désertification des centres bourgs est enfin reconnue comme un sujet national. La vacance des logements et des commerces a atteint un tel niveau que le cœur de nombreuses villes et villages en est marqué physiquement. Les causes de cette désagrégation sont multiples, les solutions également. Alors que les causes semblent d’abord être de l’ordre du politique, quel peut être le rôle de l’architecte dans ces contextes ? Certes, il peut participer facilement au constat, aux phases d’analyses et de diagnostic. Mais après quels sont les compétences et les outils dont il dispose pour tenter de retourner ces situations, ou simplement pour tenter d’atténuer les effets négatifs de cette désertification ? Quel alors son rapport aux politiques et aux élus ? En quoi un rôle de médiation et d’acculturation est-il possible et utile ? Le propos s’appuiera sur une expérience de terrain, dans l’Allier, en tant qu’architecte conseil de l’État et sur un travail pédagogique mené avec des étudiants de master depuis 3 ans.

14h40 / Sandra Marques Pereira
Lisbon’s urban ‘renaissance’: specificities of a southern European city

Until the second decade of the 20th century, Lisbon’s inner city was quite stagnant. This presentation will discuss the process of urban resurgence of Lisbon and its relation with globalization: a recent, but highly visible, spatial and temporal ‘concentrated’ process of change that has ‘exploded’ after the ‘Troika’ assistance program (2011-2014) and, to a certain extent, as an ‘output’ of the crisis that hit the country in that period. The presentation will reflect on the specificity of the urban regeneration of Lisbon by analyzing its internal and external factors as well as its main outcomes. In sum, this has been a process of radical change of few historical districts, based on a new narrative of the city partially induced by (local) public policies, marked by two general features: i) strong real estate pressure and its growing internationalization/financialization; ii) a strong growth of short-term renting. The main consequences of these two features are the sudden and brutal increase in housing prices and the expansion of displacement (direct and exclusionary).

15h20 / Sandrine Graf
L’entreprise et ses discours sur les territoires : une posture entre légitimation et démonstration de l’expertise

Depuis le début des années 2000, les entreprises sont soumises à des exigences de plus en plus poussées en matière de communication sociétale (de la loi NRE de 2001 aux ordonnances de 2017 relatives à la déclaration de performance extra-financière). Dans le même temps, l’enjeu de l’attractivité territoriale va croissant, de concert avec l’hybridation des services, amenant les entreprises à devenir pleinement actrices des villes et des territoires, parfois aux côtés des collectivités locales. Quelles traces de cette évolution peut-on trouver dans les discours d’entreprises ? Comment définissent-elles leur posture, et comment celle-ci est-elle légitimée ? Quelles images et valeurs y sont véhiculées ? A quels stéréotypes discursifs et narratifs cela fait-il écho ? Discipline de la linguistique, l’Analyse du discours cherche à corréler des pratiques de langue et des faits sociaux. A travers une étude des éléments de langage et des stratégies d’argumentation de plusieurs grandes entreprises, nous voulons mettre en exergue la norme discursive qui s’institue, en lien avec la transformation des territoires et de leurs usages.

16h / Discussion et conclusion générale 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search